Categories Fonctionnez mieux

Bonne posture et rentrée scolaire : un must pour vos enfants

Comment rendre la rentrée scolaire santé et efficace? Chaque année, c’est la même chose : on fait le tri de ce qui est encore utilisable, on achète ce qui manque, on passe en magasin pour trouver des vêtements adéquats et on termine en espérant que tous ces accessoires survivent aux 10 prochains mois sans être trop abîmés. Dans cet article, vous découvrirez nos secrets de santé pour vivre une rentrée scolaire sous le signe de la santé et de l’efficacité, autant à la maison que dans le sac à dos de vos ados!

Efficacité : quand l’action prend le dessus sur la perfection

Étiquettes de noms autocollantes qui s’agencent avec la couleur du sac à dos et de la boîte à lunch. Chaussures intérieures mode. Habit d’hiver de marque. Lunchs plus que complets. Pas étonnant que la rentrée soit pratiquement sur les lèvres de tous les parents dès le mois de juillet, n’est-ce pas? À trop vouloir que tout soit parfait, on perd l’essence de cette période de l’année. Si vous êtes de ceux et celles pour qui la rentrée scolaire est signe de stress , il se peut très bien que votre style de gestion ne soit pas celui qui vous convienne réellement! Pourquoi ne pas mettre de côté ces éléments stressants et y aller avec des actions qui vous collent plus à la peau? Une action qui vous rejoint sera toujours plus gagnante que le désir d’atteindre la perfection!

1. Les marques, toujours nécessaires?

Bien sûr que non! Vous le savez très bien.
Faites des recherches sur les avis donnés pour certains produits et demandez conseil aux parents qui ont l’expérience des rentrées scolaires vous verrez rapidement que ce n’est pas toujours nécessaire d’acheter en fonction du nom d’un produit. À bien y penser, la légèreté a aussi sa place dans la gestion du portefeuille, n’est-ce pas?

2. Toujours offrir des repas sans sucre ajouté, sans gluten et sans gras, c’est réaliste?

Entendons-nous : nous prônerons toujours la santé et la saine alimentation. En tant que chiropraticien, ces valeurs font partie intégrante de notre mission. Toutefois, gardez en tête la règle du 80-20 : il n’y a pas de mal à ce que vos enfants mangent des aliments moins santé une fois de temps en temps.

Une rentrée santé : pour que l’esprit et le corps restent alignés

Nos secrets de santé ne mettent pas seulement le physique à l’avant-plan. La santé ne se caractérise pas seulement par l’absence de maladie et nous sommes convaincus que le dicton “un esprit sain dans un corps sain” est essentiel afin de vivre pleinement.

La rentrée – et tout ce qui la touche de près ou de loin pendant les 10 mois du calendrier scolaire – devrait donc permettre à tous les membres de la famille d’y trouver leur compte pour optimiser leur santé. La posture sera le point d’ancrage de cet article et vous comprendrez que si elle est optimale, elle pourra contribuer au bien-être global de votre enfant.

La posture, encore et toujours

La posture optimale devrait être intégrée dès le jeune âge afin de permettre une bonne santé neurovertébrale. Les conseils de base sont toujours les mêmes, surtout en période scolaire :

  • La colonne vertébrale devrait être droite le plus possible, en respectant ses courbes naturelles
  • Éviter d’avoir des postures immobiles prolongées
  • Porter des chaussures qui aident à la stabilisation de l’arche plantaire et de la cheville
    Pour les enfants, ce conseil est primordial. Les pieds représentent la base de la posture. Les chaussures choisies pour l’année scolaire devraient toujours prendre en considération ce critère. Les chaussures de type ballerine pour les fillettes devraient être évitées. Optez plutôt pour des chaussures fermées qui remontent près de la cheville avec des lacets avec une semelle qui procure une stabilité. Si la chaussure peut être tordue sur elle-même, c’est que le support qu’elle offre n’est pas optimal. Votre enfant jouera, courra et fera des déplacements rapides : mieux vaut vous assurer qu’il puisse les faire de façon sécuritaire.
  • Choisir un sac à dos adapté
    Chaque année, ce conseil revient et est essentiel : le sac à dos de l’enfant devrait respecter certains critères afin de lui assurer une posture optimale.
  1. Assurez-vous que sa grosseur respecte les mensurations de votre enfant : pas plus large que la cage thoracique, pas plus bas que le pli au bas des fesses et pas plus haut que les épaules.
  2. Veillez à ce que les bretelles soient de bonne largeur : elles devraient mesurer environ 5 cm.
  3. Optez pour un tissu léger : les livres se chargeront d’augmenter le poids sur le dos de votre enfant!
  4. Le sac doit offrir un support ergonomique. Il devrait avoir 2 ceintures : une à la poitrine et l’autre au niveau des hanches. Elles devraient être attachées et permettre au sac d’être stabilisé près du corps et le plus près de la colonne vertébrale. Ceci diminue la charge imposée au bas du dos lorsque le sac est plein.
  5. Le sac à dos devrait être rempli optimalement
    Pour les enfants du primaire, le sac ne devrait pas dépasser 10 % du poids de l’enfant alors que pour le secondaire, ce ratio passe à 15 %.

Une rentrée sous le signe de la santé : Mieux vaut prévenir que guérir

En optant pour une posture optimale, on évite plusieurs conséquences à long terme :

Aller en aval lorsqu’il est question de santé est toujours payant à long terme. En inculquant de bonnes valeurs en lien avec la santé à vos enfants, vous investissez dans leur bien-être. La posture joue et jouera toujours un élément clé dans le quotidien, aussi bien en apprendre les bases rapidement!

Categories Fonctionnez mieux, Mangez mieux

2022 : Nos trucs pour une rentrée scolaire dans la simplicité et la légèreté

Ça y est! Le mois d’août est bien arrivé. Vos enfants profitent de leurs dernières journées de vacances alors que de votre côté, vous commencez sans doute à planifier leur retour à l’école. Le sac à dos est-il adéquat? Quelles collations seront permises cette année? Les chaussures de sport seront-elles adaptées à votre enfant? Aurez-vous droit à un retour des restrictions sanitaires? Dans cet article, vous découvrirez comment créer une rentrée scolaire sous le signe de la légèreté avec des conseils simples et efficaces.

Rentrée scolaire : finie, la mauvaise presse!

C’est un fait : le retour en classe peut parfois être un casse-tête pour les parents. Il faut savoir bien s’informer, certes, mais la clé demeure tout de même une préparation simple et efficace. Puisqu’aucune famille avec des enfants d’âge scolaire n’y échappe, mieux vaut assumer ce qui se dessine afin de rendre le tout agréable pour tous. N’oubliez pas : ce qui est amené positivement à vos enfants les aidera sans doute à voir la rentrée d’un autre œil eux aussi. La légèreté reste la clé!

Planifiez en toute légèreté

Comme dans bien des sphères, le temps [ou manque de temps] est souvent le nerf de la guerre lorsque vient le temps de planifier. L’être humain a cette capacité innée de repousser à la dernière minute les tâches qui ne lui semblent pas toujours intéressantes. Résultat : le sentiment de presse nous donne une raison de plus de stresser et ne pas apprécier la tâche en question. Voici 3 trucs à mettre en pratique, avant la mi-août, bien évidemment!

1. La plupart des écoles fournissent la liste d’effets scolaires pour la prochaine rentrée à la fin de l’année en cours. Tirez-en avantage dès juin :

  • Dès la fin de l’année scolaire, faites le tri de ce qui est encore bon et réutilisable dans le sac de votre enfant. Ne tombez pas dans le piège de tout mettre à la garde-robe pour y revenir en août!
  • Affichez la liste à la vue : vous serez sensibilisé à ce qu’il y a dessus et pourrez l’avoir en tête lorsque vous irez faire des commissions. L’option d’acheter un peu à la fois peut aussi être intéressante pour le portefeuille, n’est-ce pas?

2. Vos enfants grandissent à vue d’œil et vous anticipez le magasinage à venir? Avant de vous rendre en boutique et profiter des soldes de fin de saison, faites une liste de la quantité qui sera nécessaire pour chaque item :

  • Pantalons et shorts
  • Chandails à manches courtes ou longues
  • Manteau de mi-saison pour les matins frais
  • Bottes d’eau ou de mi-saison
  • Tuques, mitaines/gants et cache-cou/foulard
  • Bas
  • Chaussures d’intérieur et d’extérieur

En étant bien préparé, le magasinage sera facilité et vous pourrez profiter des rabais en étant plus efficaces. Autre avantage à cette planification : en sachant à l’avance ce qui doit être acheté, le risque de dépense inutile chute considérablement!

3. Le rituel de la boîte à lunch vous donne du fil à retordre? Pensez à impliquer vos enfants dans cette routine en leur demandant de mettre par écrit ce qu’ils aiment manger en collation et au repas, tout en respectant les exigences de l’école. De cette façon, vous les responsabilisez à faire des choix pour eux, ce qui vous enlève une charge lors de la préparation. Un gain de temps insoupçonné, vous verrez!

Le sac à dos : un essentiel à considérer

Nous avons mentionné d’entrée de jeu que le fait d’être informé pouvait jouer un rôle important dans la préparation de la rentrée scolaire. Pour nous, la préparation rend le processus bien plus léger!

D’un point de vue chiropratique, la légèreté ne devrait cependant pas juste se trouver dans la planification, mais aussi dans ce qu’il y a dans le sac à dos de votre enfant! Trop souvent, nous voyons des jeunes porter un sac à dos qui est trop lourd pour eux.

Pour vous conscientiser sur le sujet, voici des informations à tenir en compte concernant le poids d’un sac à dos rempli :

  • Le sac devrait peser environ 10 % du poids de votre enfant lorsqu’il est au niveau primaire
  • Le sac devrait peser environ 15 % du poids de votre enfant lorsqu’il est au niveau secondaire

Maintenant que ce “dossier” est réglé, vous comprendrez qu’il n’y a pas que le poids du sac qui importe. Le choix du sac en soi est tout aussi essentiel. Afin de vous faciliter la tâche, voici un résumé des critères de sélection pour un bon sac à dos :

  1. Il devrait être proportionnel à la grandeur de votre enfant : ne pas descendre plus bas que les fesses ni remonter plus haut que les épaules.
  2. Il devrait avoir 2 bretelles d’une largeur minimale de 5 cm (on oublie les sacs à bandoulière!)
  3. Il devrait posséder des sangles ajustables pour l’attacher à 2 endroits : au niveau de la poitrine et au niveau des hanches.
  4. Être confectionné dans un tissu léger afin de diminuer au maximum son poids.

À prendre en considération :

  • Un sac avec des poches extérieures peut favoriser la répartition des objets et diminuer la charge sur la colonne vertébrale de votre enfant.
  • Un sac avec un fond doublé rend le sac plus résistant, ce qui pourrait vous éviter de le voir se briser plus rapidement.

Une boîte à lunch à l’épreuve des contretemps

Les fins de journées vont vite lors du retour à la routine scolaire. Rappelons-nous : personne n’y échappe!

Toujours dans le but de promouvoir la légèreté, voici des conseils essentiels à mettre en pratique à la maison, tout au long de l’année :

  • Comme mentionné plus haut : demandez à vos enfants de faire eux-mêmes la liste des collations et repas qu’ils aiment. De cette façon, vous ne prenez pas toute la responsabilité sur vos épaules et vous les conscientisez à faire des choix qui leur appartiennent. Bien sûr, vous superviserez le tout au départ et cela pourra vous demander un peu plus de temps, mais ce sera un gain substantiel après quelques semaines pour la gestion des boîtes à lunch!
  • Vos enfants ont fait leur liste! Super! Maintenant, prenez un moment dans la semaine où vous pourrez planifier les prochaines journées et demandez-leur de participer :
    • Coupez les légumes favoris
    • Préparez des portions de fruits
    • Mettez les yogourts déjà prêts sur une tablette réservée aux collations
    • Faites une recette de biscuits en bonne quantité

Plus on inculque à nos enfants de saines habitudes rapidement, meilleures sont les chances de les voir les maintenir dans le long terme.

Un horaire de sommeil gagnant pour tous

L’été, c’est fait pour jouer! C’est aussi fait pour se reposer et parfois laisser de côté la routine “imposée” pendant l’année scolaire.

Les activités se présentent et on les prend. On fait un feu à la noirceur, on accompagne un membre de la famille à sa partie de baseball et on reste un peu plus tard pour profiter des installations de la municipalité. On décide à la dernière minute d’aller visiter la famille éloignée.

Ces souvenirs sont essentiels, mais créent parfois un manque de sommeil chez les enfants, surtout à la venue du retour en classe. Sans vous limiter dans vos activités, nous vous laissons ici un résumé des recommandations concernant les heures de sommeil des enfants :

  1. 3 à 5 ans
    Une moyenne de 12 heures de sommeil par nuit
  2. 5 à 6 ans
    Une moyenne de 11 heures de sommeil par nuit
  3. 7 à 12 ans
    Une moyenne de 10 à 11 heures de sommeil par nuit

N’oubliez pas ceci : il n’y a pas que le nombre d’heures qui favorisent un bon sommeil. L’environnement y joue pour beaucoup! La morale : soyez informé et tentez de reconnaître les besoins de votre enfant, ceux-ci ne mentent pas!

Parce que la légèreté à l’année, c’est un concept gagnant!

Bonne rentrée!

Source, telle que consultée le 24 juillet 2022 :
https://sommeilenfant.reseau-morphee.fr/enfant/sommeil-de-lenfant/

Categories Fonctionnez mieux

Comment ajuster et utiliser adéquatement le sac d’école pour conserver une colonne vertébrale en santé

Dans notre dernier blogue, nous avons expliqué pourquoi et comment sélectionner avec minutie le sac d’école de son enfant pour la rentrée scolaire.

Dans cet article, nous vous donnerons nos meilleures astuces pour ajuster, remplir et utiliser le sac d’école de votre enfant afin de lui éviter des blessures à la colonne vertébrale.

Bien ajuster le sac d’école

  • Les différentes ceintures et sangles doivent être ajustées pour le confort de votre enfant et de façon à ce que le sac demeure près du corps. Il doit tout de même y avoir un espace suffisant entre le dos et le sac pour y glisser votre main.
  • Ne serrez pas trop les bretelles pour éviter de couper la circulation sanguine et nerveuse sous les bras. Votre enfant ne doit pas ressentir d’inconfort.
  • Vérifiez l’espace entre les bretelles et le cou. S’il y a un frottement, desserrez les sangles sous les aisselles et celle du torse pour ajuster la position.
  • Le sac doit reposer correctement sur ses hanches et le poids doit être réparti également sur les deux épaules.
  • N’oubliez pas de revérifier les ajustements au retour du congé de Noël. Votre enfant aura peut-être grandi.

Bien utiliser le sac d’école

  • Votre enfant doit enfiler les deux bretelles. Lorsque c’est possible, le sac peut être posé à la hauteur des hanches pour l’enfilage ; sur une chaise, par exemple. Sinon votre enfant doit plier les genoux pour le soulever du sol.
  • Le sac doit peser entre 10 % (niveau primaire) et 15 % (niveau secondaire) du poids de l’enfant.
  • Toutes les ceintures disponibles devraient être utilisées, même les matins où vous êtes pressés. La ceinture de taille enlève jusqu’à 70 % du poids sur les épaules, ce qui réduit les tensions sur les muscles, ligaments et articulations de la colonne vertébrale et des épaules.
  • Le poids à l’intérieur du sac doit être bien réparti : les articles lourds (manuels, livres, cahiers…) au fond et près du corps, les objets à la forme particulière (souliers, étui…) loin du corps, les choses les plus souvent utilisées dans les poches secondaires.
  • On s’assure que le poids soit réparti équitablement des deux côtés.
  • Attention aux bouteilles d’eau : s’il y en a deux, utilisez les compartiments prévus sur le côté, mais s’il n’y en a qu’une seule, placez-la au centre du sac, près du corps, le bouchon bien fermé pour éviter les déversements !
  • On fait l’inventaire régulièrement et on ne laisse que l’essentiel à l’intérieur du sac.

Bien observer son enfant

Voici quelques indices pouvant signaler un problème avec le sac d’école de votre enfant.

  • Votre enfant se plaint d’inconfort ou de douleurs : vérifiez le rembourrage et l’ajustement des sangles et bretelles.
  • Votre enfant se penche vers l’avant pour supporter le poids : vérifiez l’ajustement des bretelles et des sangles pour rediriger le sac plus près du corps.
  • Une des 2 bretelles tombe sur l’épaule de votre enfant : vérifiez l’ajustement des bretelles.
  • Le sac à dos repose sur les fesses de votre enfant : vérifiez la grandeur du sac d’école.
  • Une des épaules de votre enfant s’abaisse : vérifiez que le contenu du sac est bien réparti des deux côtés.

Bien éduquer son enfant

Prenez quelques minutes pour enseigner ces notions à votre enfant. Il doit comprendre pourquoi il est important pour sa colonne vertébrale de bien utiliser son sac à dos. Il devra remplir lui-même son sac à la fin de la journée et l’enfiler seul ; aussi bien qu’il le fasse correctement.

Bonne rentrée!

Categories Fonctionnez mieux

Voici comment choisir un sac d’école qui ne blessera pas votre enfant

Votre enfant a besoin d’un nouveau sac à dos pour la rentrée. Vous faites quelques recherches pour constater assez rapidement que l’offre est assez variée. Vous êtes confus… avec raison. Peut-être ces questions vous viennent-elles à l’esprit?

Un sac à dos peut-il vraiment blesser mon enfant?
Est-ce que tous les sacs à dos sont équivalents?
Dois-je nécessairement payer plus cher pour un bon sac à dos?
Quelles caractéristiques doit avoir un sac d’école ergonomique?
Dois-je tenir compte de l’âge et la grandeur de mon enfant quand vient le temps de sélectionner son sac d’école?

Découvrez dans cet article pourquoi un sac d’école de piètre qualité peut nuire à la santé musculo-squelettique de votre enfant et comment faire le bon choix parmi tous les sacs d’école offerts sur le marché.

Un sac d’école peut-il vraiment nuire au dos de mon enfant?

Tout à fait! Et ce n’est pas à prendre à la légère. Le stress que subit la colonne vertébrale de votre enfant ne s’arrête malheureusement pas avec un sac à dos lourd et mal ajusté.

Si on ajoute à l’équation une posture affaissée sur le pupitre, un manque d’activité physique et des heures passées devant un écran d’ordinateur, on réalise rapidement que les petites colonnes vertébrales sont mises à rude épreuve, et ce, dès la maternelle.

Pas étonnant que près de la moitié (46,1 %) des enfants d’âge scolaire développent des douleurs au dos.(1) Eh oui! Il faut prendre soin tôt de la colonne vertébrale.

Quels sont les problèmes occasionnés par un sac d’école inadapté?

Les impacts d’un sac à dos lourd et mal ajusté sont nombreux et étroitement liés à ceux d’une mauvaise posture :

  1. Déformation des courbes naturelles de la colonne vertébrale (bas du dos, haut du dos et même la courbe cervicale)
  2. Port antérieur de la tête (PAT) pouvant occasionner des symptômes tels que maux de tête, brouillard mental, problèmes cognitifs et bien plus.
  3. Arrondissement des épaules et du haut du dos (posture affaissée)
  4. Irritation des articulations de la colonne vertébrale et de la cage thoracique
  5. Irritation du système nerveux par un manque de mobilité de la colonne vertébrale
  6. Tensions, douleurs et irritations des muscles des épaules, du cou et du dos
  7. Modification de l’équilibre (le centre de gravité de l’enfant est anormalement modifié puisqu’il doit être penché vers l’avant pour contrer le poids du sac à dos)

De telles perturbations de la colonne vertébrale peuvent affecter la capacité de votre enfant à se concentrer et à participer à des activités sportives.

Le port antérieur de la tête ou PAT (la tête qui se déplace vers l’avant par rapport au reste de la colonne vertébrale) est particulièrement néfaste pour le développement d’un enfant.

Un PAT peut occasionner des maux de tête, des douleurs au cou, des troubles de la mâchoire et même de la dégénérescence précoce (arthrose), tout en créant des tensions dans la moelle épinière.

Le PAT est notamment causé et aggravé par l’utilisation des appareils mobiles (voir notre article sur le sujet), une habitude de plus en plus fréquente chez les enfants. Si on ajoute à cela les risques liés aux sacs d’école mal adaptés, on se retrouve avec un beau cocktail dangereux.

Que dois-je vérifier quand j’achète un sac à dos pour mon enfant?

Il n’est pas nécessaire de dépenser beaucoup d’argent dans l’achat d’un sac d’école. De très bons sacs à dos sont offerts pour une quarantaine de dollars.

Il est tout de même préférable d’éviter les sacs d’école de piètre qualité offerts à bon marché dans les grandes surfaces. La colonne vertébrale de votre enfant vaut plus que 6 $. D’autant plus qu’avec ce type de sac, vous devrez probablement en racheter un autre au cours de l’année.

Un sac à dos de bonne qualité pourra facilement durer 3 ans.

Les caractéristiques d’un sac à dos adéquat :

  1. Le sac à dos de votre enfant doit être fait de matériaux résistants, mais légers. Évitez le cuir. Les sacs à dos imperméables sont beaucoup plus pratiques.
  2. Le sac d’école devrait avoir des sangles et ceintures ajustables (à la taille et au torse). Bien ajustées, les sangles et ceintures permettent de répartir le poids de votre enfant sur ses hanches au lieu de ses épaules. Le bassin est une structure osseuse forte, apte à soutenir le poids du corps, ce qui n’est pas le cas des épaules!
  3. La hauteur du sac est proportionnelle à la taille de votre enfant : il ne devrait pas être plus haut que les épaules ni dépasser 10 cm sous la taille. On doit éviter que le sac repose sur les fesses de l’enfant.
    C’est pourquoi il est important que votre enfant soit présent avec vous lors de l’achat — et ça vous évitera une crise matinale quotidienne parce que son sac est lette.
  4. La largeur des bretelles ajustables devrait être d’au moins 5 cm. Évitez les sacs en bandoulière.
  5. Un rembourrage au niveau des bretelles et de la partie arrière du sac est recommandé pour améliorer le confort.
  6. On choisit un modèle avec plusieurs compartiments et poches pour faciliter la répartition du poids et l’accessibilité du contenu.
    Photo : GeoCan

 

L’Association des chiropraticiens du Québec approuve plusieurs modèles Louis Garneau fabriqués par GeoCan. Cliquez ici pour en savoir plus.

Ne manquez pas notre prochain article dans lequel nous vous partagerons nos meilleurs conseils pour ajuster et remplir adéquatement le sac à dos de votre enfant. D’ici là, bon magasinage!

 

Références :
NEGRINI S. et coll. « Backpacks on! Schoolchildren’s perceptions of load, associations with back pain and factors determining the load », Spine, 15 jan. 2002, vol. , no 2, p. 187-195.
Association des chiropraticiens du Québec
Association canadienne de chiropratique
British Colombia Chiropractic Association

Evaluations Google
5.0
Basé sur 11 avis
×
js_loader